La Provence & la Côte d'Azur - Les grandes villes - Marseille


Marseille

 

Ville d’art et de culture, Marseille a plus d’une merveille à vous faire partager.
Avec ses 26 siècles d’existence, elle conjugue tradition et modernité.
La cité reste profondément marquée par son passé et exhume sans cesse les vestiges de toutes les cités qui se sont superposées au fil des siècles. Elle est un véritable parcours qui conduit le visiteur depuis ses origines grecques et romaines jusqu’à la modernité de notre siècle et les grandes réalisations architecturales du XXIe siècle, en passant par les fondations religieuses médiévales, les fortifications du XVIe siècle, les riches demeures des XVIIe et XVIIIe siècles et les nombreux édifices prestigieux construits au XIXe siècle.
La ville est riche de monuments, sites et musées à découvrir.

Le soleil est un attrait de son cadre de vie agréable.
Et le mistral lui donne la luminosité qui a inspiré de célèbres peintres : Cézanne, Braque, Dufy, Derain, Marquet... venus peindre dans le petit port de l’Estaque.



Notre Dame de la Garde nd garde ot mrs

 

« La Bonne Mère », figure emblématique de la Ville veille sur les marins, les pêcheurs et tous les marseillais.
Lors de votre séjour à Marseille, plusieurs jours ou simplement un week-end, allez lui rendre visite et admirez du haut de la colline, le panorama qui s’offre à vous. 
Un point de vue unique sur la ville, le Vieux-Port, le quartier du Panier, les îles du Frioul et d’If, le Nord de Marseille, les quartiers de la plage et les collines qui encerclent Marseille.

 




Le Vieux Portvieux port ot mrs

 

Le choix de ce site n’est pas innocent ; la rive nord sur laquelle fut établie la cité était protégée par trois collines (Saint-Laurent, les Moulins et les Carmes) et bénéficiait en outre de l’eau pure de la source du Lacydon. De plus, les îles de Pomègues et Ratonneau constituent une barrière défensive naturelle non négligeable. Durant tout l’Antiquité et le Moyen Age la ville grecque de Massalia, la ville romaine de Massilia et la ville médiévale de Masiho se développa sur cette rive nord jusqu’à ce que Louis XIV en 1666 ordonne son agrandissement vers le sud. L’entrée du port allait désormais être gardée par deux forts, le fort Saint-Nicolas au Sud et le fort Saint-Jean au Nord.
C’est au départ de l’Hôtel de Ville, que le Ferry-boat, bateau cher à Marcel Pagnol, effectue plusieurs fois par jour la traversée du Vieux-Port.


Il est entré en service en juin 1880, inaugurant ainsi le célèbre trajet « mairie-place aux Huiles ».




L’art de vivre

 

Marseille n'est pas seulement un port commercial, c'est également le premier complexe européen de plaisance qui comprend 14 ports. De grands ports comme ceux de la Pointe Rouge, du Frioul ou du célébrissime Vieux-Port mais aussi de petits ports de pêche très pittoresques, souvent inconnus des touristes - la Madrague de Montredon, Sormiou, Morgiou - ou, au contraire, devenus sites incontournables tel le Vallon des Auffes.
Tous ces petits ports ont une histoire, un art de vivre, une architecture, un environnement qui font de chacun d'eux un petit coin de paradis où il fait bon s'adonner au farniente.
Ils ont tous un point commun : leurs cabanons.
Le cabanon est un lieu de villégiature et de rencontre où l'on séjourne en famille le dimanche, pendant les vacances, du printemps au début de l'automne, lorsque la saison est belle et permet de profiter pleinement de la nature.
Le cabanon favorise la convivialité, on y vient pour se détendre et se divertir sans protocole. Il existe entre cabanoniers une sorte de vie communautaire bien que chacun ait son chez-soi. On boit l'"apéro" ensemble le pastis, on se réunit pour des parties de pêche, de boules la pétanque ou de cartes, on se raconte des histoires de cabanons.

 


Les traditions culinaires

 

À Marseille, les traditions culinaires sont nombreuses. En premier lieu, citons l'incontournable bouillabaisse : spécialité de poissons la plus connue dans le monde, elle reste indissociable de l'image de Marseille.
Quelques autres suggestions pour les  gourmands, pouvant être incluses dans votre forfait sur mesure :
Les pâtes au pistou, les fruits de mer, le riz aux favouilles, les alouettes "sans tête", la daube provençale, les pieds et paquets, l’aïoli, la tapenade, l’anchoïade, les farcis de légumes, les encornets farcis, les panisses et les chichi freggi, la soupe de poissons de roche et bien sûr loup, daurade ou sar grillés accompagnés de rouille n’en sont que quelques exemples…